Le site internet utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement   Accepter   Refuser   En savoir plus
  • In C // 20 SONNEURS
  • INC

In C // 20 SONNEURS

Erwan Keravec

Les 20 SONNEURS Gaël Chauvin, Kevin Colas, Ewen Couriaut, Ylan Couriaut, Céline Cozien, Mickaël Cozien, Nathalie Drant, Pierre Gateclou-Marest, Ernesto Gongora, Erwan Hamon, Stéphane Hardy, Gweltaz Hervé, Guénolé Keravec, Lionel Le Page, Vincent Marin, Enora Morice, Gwenaël Piel, François Robin, Pierre Thebault, Quentin Viannais

Musique

Mardi 6 juin
Parvis du Grand Théâtre — Horaires à venir
Durée 50 min
Réservez
En partenariat avec le Festival Interceltique de Lorient

Spectaculaire et immersif

Sous la direction d’Erwan Keravec, un ensemble de vingt sonneurs, mêlant cornemuses, binious et bombardes, joue une version réarrangée de In C, œuvre majeure de la musique minimale américaine du XXème siècle composée en 1964 par Terry Riley. Placée en cercle autour des spectateurs, cette formation hors normes interprète cette partition hypnotique et puissante. Sensations fortes garanties.

Pour « Goebbels/Glass/Radigue », mon dernier programme en solo, j’ai adapté Two Pages de Philip Glass. C’était la première fois que je m’attaquais à une œuvre de musique minimale. Cette musique demande de répéter longuement des patterns (formules musicales courtes). La cornemuse se prête particulièrement à l’exercice grâce au souffle continu produit par la poche. Plus encore, cette musique est basée sur une sorte d’envoûtement généré par la continuité, c’est la raison même de l’existence du bourdon de la cornemuse. La cornemuse est donc un terrain de jeu idéal pour cette musique si tant est que l’on trouve l’œuvre qu’elle peut jouer.

Terry Riley est une des figures importantes de la musique minimale américaine. In C est parfois présentée comme une pièce initiatrice de ce courant musical. Quand on parle d’In C, on peut parler de répertoire tant cette pièce est connue, jouée et montée. C’est, d’ailleurs, une raison de mon intérêt à faire cette production, c’est parce qu’elle est connue et beaucoup jouée qu’on doit la présenter par des sonneurs…

SONNEURS, en quatuor, était une façon d’appréhender la tradition sonnée au-delà de ma pratique de la cornemuse, mais ce quatuor n’existe pas dans la tradition. Cette nouvelle forme à 20 sonneurs est, encore une fois, un désir de toucher à la pratique collective dans cette culture, mais, cette fois, cette forme existe, c’est le Bagad.

20 SONNEURS comprendra la bombarde, le biniou, la trélombarde (ou bombarde ténor) et la cornemuse. J’ai souhaité ajouter à cet instrumentarium : la veuze (cornemuse du marais breton) et une nouvelle lutherie : la bombarde baryton spécialement développée pour l’occasion.

Les vingt sonneurs forment un cercle entourant le public. Ils sont répartis pour que les bourdons des cornemuses créent une enveloppe. La composition par patterns permet de penser chaque musicien, à la fois, comme un soliste et un élément de l’ensemble.
Production Offshore
Coproduction La Soufflerie, scène conventionnée de Rezé, Le Théâtre de Lorient, centre dramatique national, La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc, Le Théâtre National de Bretagne - Rennes, Athénor, centre national de création musicale à Saint-Nazaire, Le Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper, Le Quartz, scène nationale de Brest, La Maison de la Culture d’Amiens, pôle européen de création et de production
Accueil en résidence Le CENTQUATRE-PARIS, Athénor, centre national de création musicale à Saint-Nazaire
Avec les aides financières La DRAC Bretagne, La Région Bretagne et Le Conseil départemental du Finistère