Le site internet utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement   Accepter   Refuser   En savoir plus
  • Sans tambour
  • Sans tambour
  • Sans tambour
  • Sans tambour

Sans Tambour

Samuel Achache

Avec Gulrim Choï, Lionel Dray, Antonin-Tri Hoang, Florent Hubert, Sébastien Innocenti, Sarah Le Picard, Léo-Antonin Lutinier, Agathe Peyrat, Ève Risser

Théâtre
Musique

Mercredi 8
et jeudi 9 mars
Grand Théâtre — 20h
Durée 1h40
Réservez
La maison musique

Un couple se sépare et la séparation provoque l’effondrement progressif de leur maison. Comment (se) reconstruit-on après un désastre?

Créé à partir de lieder de Robert Schuman – interprétés sur scène par cinq instrumentistes et la soprano Agathe Peyrat – et d’un effondrement, Sans Tambour ouvre des espaces imaginaires, des espaces de la mémoire, un lieu en devenir propice à une possible renaissance. Ce qui reste, les vestiges, les décombres, les traces de ce double effondrement, – l’intime et le visible – et la beauté d’un répertoire classique fragmenté mais consolateur, vont contribuer à la recomposition, à la réinvention virtuose et insolite de nouveaux chantiers d’espoir et de désir.

Samuel Achache, Sans Tambour, Conférence de presse du 8 juillet 2022



©theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon

Podcast France Culture : Samuel Achache : "Dans nos spectacles, la musique fait action au même titre que le théâtre" Mardi 2 décembre 2022
Conciliant la musique et le théâtre, Samuel Achache a un fort attachement pour les deux disciplines. À sa sortie du Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 2006, il collabore en tant qu'acteur avec Sylvain Creuzevault et Vincent Macaigne. Le manque de musique qu'il perçoit sur les scènes théâtrales et dans son propre travail le conduit en 2013 à créer aux côtés de Jeanne Candel Le Crocodile trompeur / Didon et Enée, opéra décalé qui convoquait déjà l'harmonie des sphères et la musique ancienne. Il intègre ensuite le Collectif artistique de La Comédie de Valence. En tant que metteur en scène, Samuel Achache souhaite continuer à interroger l'interdépendance essentielle entre le théâtre et la musique sur scène. Les tirant l'une vers l'autre, il met à l'épreuve la tension entre ces disciplines mais aussi entre registres et tons, car bien que ses recherches se nourrissent de questions sérieuses ou de thèmes tragiques, ses spectacles se fondent sur la joie inhérente au fait de jouer ensemble.
Production Centre International de Créations Théâtrales / Théâtre des Bouffes du Nord & La Sourde
Coproduction Théâtre de Lorient - Centre Dramatique National ; Théâtre National de Nice ; Les Théâtres de la ville de Luxembourg
; Théâtre de Caen ; Le Quartz, Scène nationale de Brest ; Festival d’Avignon ; Points communs nouvelle scène nationale Cergy-Pontoise /
Val d’Oise ; Festival Dei Due Mondi – Spoleto ; Opéra national de Lorraine ; Festival d'Automne à Paris ; Le Parvis – Scène nationale Tarbes
Pyrénées ; Théâtre + Cinéma Scène Nationale Grand Narbonne ; Le Grand R – Scène Nationale de La Roche-sur-Yon

Avec le soutien en résidence de création de la vie brève – Théâtre de l’Aquarium et du Centre d’Art et de Culture de Meudon
Remerciements à l’Opéra national de Lorraine pour la mise à disposition d’éléments de costumes