Le site internet utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement   Accepter   Refuser   En savoir plus
  • Rodez Mexico
  • Rodez Mexico
  • Rodez Mexico

Rodez Mexico

Julien Villa

Avec Vincent Arot, Laurent Barbot, Tristan Ikor, Clémence Jeanguillaume, Damien Mongin, Renaud Triffaut, Noémie Zurletti
Mercredi 1er
et jeudi 2 mars
CDDB — 20h
Durée estimée 2h15
Réservez
Une mythomanie révolutionnaire

Jardinier communal dans la zone industrielle et commerciale du Grand Rodez, Marco découvre, grâce à un documentaire, l’existence du sous-commandant Marcos, leader des guérillas zapatistes entre 1994 et 2014 au Chiapas. La sensation d’avoir rencontré son double le bouleverse, il réalise que Rodez, la France et l’Occident n’existent pas. Le Sud-Est mexicain est le seul endroit encore réel au monde. La démolition programmée du pavillon dans lequel il vit avec sa mère allume en lui la fibre révolutionnaire. Sur les traces de son alter-égo mexicain, il fonde l’Armée Zapatiste de Libération Nationale de Rodez… Après Philip K. ou la fille aux cheveux noirs, Julien Villa poursuit sa quête du Don Quichotte contemporain, « des chevaliers du réel, arpentant chacun une époque dans l’histoire de la société occidentale capitaliste. Leur point commun : dénoncer la réalité telle qu’elle se présente à eux.»

Rodez-Mexico est aussi un roman paru en septembre 2022 aux éditions Rue de l’Échiquier. Philip K. ou la fille aux cheveux noirs a été accueilli au Théâtre de Lorient lors de la saison 2018-2019
Julien Villa s’est formé au conservatoire municipale du Vème arrondissement de Paris, puis au Conservatoire Supérieur National D’art dramatique de Paris. Il joue au théâtre pour Guillaume Lévèque, Christophe Rauck, Jean-Paul Wenzel, Philippe Adrien, Marcial Di Fonzo Bo et Élise Vigier, Clément Poirée, Samuel Vittoz, Jeanne Candel et Sylvain Creuzevault, qu’ il rejoint sur la création le "Capital et son singe » entre 2012 et 2015.

En 2016 ,il met en scène une création intitulée « J’ai dans mon coeur un General Motors » au TNBA, au théâtre de la Bastille, la Comédie de Valence et la Comédie de Caen.

En 2017, il rejoint Lazare et la compagnie Vita Nova pour la création de « Sombre Rivière » au TNS, puis « Je m’ appelle Ismael » en 2019 . Il poursuit en parallèle la tournée du « Capital et son singe » avec Sylvain Creuzevault dans sa nouvelle forme renommée : « Banquet Capital ».

Il met en scène et écrit son deuxième spectacle « Philip K. ou la fille aux cheveux noirs » . Celui-ci sera repris du 22 mai au 14 juin 2020 au théâtre de la Tempête à la cartoucherie de Vincennes et en tournée (Gare mondiale de Bergerac, Tu de Nantes, Comédie Caen...)

Très proche, depuis plus de dix ans de la compagnie de Sylvain Creuzevault et de Jeanne  Candel,  comme  celle  du  festival  de  Vil lereal,  avec  Samuel  Vittoz  et  la compagnie Vous êtes ici ; il se passionne pour l’outil de « l’écriture au plateau » qu’il considère comme essentiel dans une optique d’ écriture par le jeu, mettant l’acteur  et  l’auteur  simultanément  sur  le  même  plateau  et  visant  à  une  non-séparation à travers un processus d’écriture réclamant tout à la fois un matériaux historique, poétique et vivant.
Production Cie La Propagande Asiatique
Co-Production (en cours) Sn Brive Tulle - CDN de Caen - CDN de Lorient - Cie Vous Etes Ici Melkior Théâtre / La Gare Mondiale, Agence Culturelle Départementale Dordogne Périgord - dans le cadre des Résidences d'Artistes Territorialisées, OARA Nouvelle Aquitaine, DRAC Nouvelle Aquitaine.